Attention, c’est contagieux !

Lors de votre prochaine balade, souriez à n’importe quel passant que vous croisez, il vous donnera un grand sourire en retour et pas seulement par politesse mais aussi parce que le sourire est contagieux. D’ailleurs, avez-vous déjà entendu quelqu’un rire à coeur ouvert ? Même si vous ne connaissez pas la raison de sa joie, vous riez aussi, sans raison apparente. Vous voulez tester ? Rendez-vous sur Youtube et regardez une vidéo de “gens qui rigolent”… tout est dit, nous ne pourrons plus vous arrêter.

Une fois que vous aurez réussi à vous calmer après ces fous rires, vous allez peut être vous demander pourquoi vous réagissez comme cela. C’est plus fort que vous, quasiment incontrôlable. Comment l’expliquer ?

Des chercheurs se sont penchés sur le sujet. Nous nous sommes intéressés  à un article mentionnant les études réalisées par Pierrich Plusquellec, professeur à l’école de psychoéducation de l’Université de Montréal et directeur du Centre d’études en Sciences de la Communication Non Verbale, et la chercheuse américaine Helen Hatfield.

En effet, ces spécialistes parlent d’un phénomène appelé “contagion émotionnelle”: chaque fois que nous  interagissons avec quelqu’un, nous ressentons son émotion. “C’est une réponse automatique, non intentionnelle et souvent non reconnue. Nous imitons et synchronisons les expressions faciales et mouvement du corps” précise Plusquellec.

Hatfield indique que ce phénomène commence à être populaire auprès des employeurs lors de l’entretien d’embauche. Non seulement pour essayer de comprendre le candidat (sûrement nerveux) mais également pour lui transmettre les bons signaux : confiance, compréhension, écoute…

Influence positive et influence négative des émotions

Les émotions nous influencent donc, or nous ne rencontrons pas que des émotions positives tout au long de nos journées. Si votre voisin de bureau incarne la tristesse et passe ses journées à se plaindre, cela va sûrement finir par vous envahir. Pas étonnant qu’à la fin de votre journée, vous vous sentiez également triste et nostalgique sans vraiment en comprendre la source.

Ces émotions dites “négatives”, ne le sont pas tout le temps. Elles peuvent justement nous aider à sortir de situations difficiles ou nous donner de l’énergie quand notre niveau d’attention ou de concentration tombent. Mais à fortes doses, ces émotions “négatives” peuvent en effet nuire dangereusement à notre santé.

Pourquoi ? Car les émotions ne sont pas des bulles de feu invisibles qui traversent notre corps mais sont un ensemble de réactions chimiques et neurologiques. Dès lors que nous ressentons quelque chose, certaines parties de notre cerveau s’activent et certaines hormones circulent dans notre corps.

Les bons réflexes

Partager ou contagier sa bonne humeur à son entourage fait toujours du bien. Les relations humaines se soudent et l’ambiance devient plus agréable. Elles rendent même plus efficace, selon certaines études, le travail en équipe.

Si vous êtes envahi par des émotions qui peuvent influencer négativement votre entourage, respirez profondément, buvez un peu d’eau, allez faire un tour dehors si vous êtes dans un endroit fermé. Cela vous changera les idées et vous aidera à maîtriser votre émotion explosive.

Si, dans le cas contraire, vous êtes plutôt “victime” de l’influence négative d’un de vos proches, essayez d’en parler avec lui dans un contexte différent que celui qui vous entoure d’habitude.

Si ce n’est pas possible, donnez-vous vous même la pêche ! Comment ?

  • Prenez votre casque et écoutez une playlist qui vous redonne l’énergie
  • Allez boire un café accompagné d’un morceau de chocolat (le sucre et le cacao incite la sécrétion des hormones de joie et bien-être : la sérotonine et la dopamine)
  • Regardez une courte vidéo de “gens qui rient” sur Youtube
  • Installez une plante verte sur votre bureau
  • N’hésitez pas à garder près de vous une ou deux photos de vos êtres chers, pour vous aider à vous sentir mieux.

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pocket
Pocket