Petits rappels à usage des personnes confinées

Voilà une période qui sur le plan cognitif s’annonce complexe. Le confinement de tous change obligatoirement nos habitudes.

Aujourd’hui, la situation dans laquelle nous sommes tous m’amène à vous transmettre  un petit rappel de ce que nous avons vu pendant nos formations. Certains d’entre vous devront en plus s’occuper de leurs enfants en limitant l’anxiété de tout ce petit monde. La première semaine de confinement passée et ne sachant pas combien de temps tout cela va durer, il est important de mettre en place quelque chose.

 

En préambule, je vous invite à regarder en famille la petite vidéo « et tout le monde s’en fout » sur les émotions.

Votre cerveau vous parle et 92% de vos peurs sont liées à votre imagination !

Aucune raison de tomber dans la sinistrose, il ne s’agit pas non plus d’être des “bisounours” le risque est important et certain, mais faisons confiance aux experts qui vont certainement briller au travers de cette épreuve.

Dans cette période chargée en situations nouvelles, notre imagination galope, essayer de mettre un frein aux idées noires en faisant sortir votre petit Hamster de sa roue.

 

Nous en avions parlé ensemble, Serge MARQUIS dans son livre « on est foutu on pense trop » nous l’explique qu’il faut savoir s’arrêter, qu’il faut savoir écouter cette petite voix qui tourne en boucle dans notre tête et cela pour éviter de renforcer l’idée négative.

Vous vous souvenez : rabâcher c’est beaucoup d’énergie et peu de résultat.

 

1ère  résolution : j’écoute la petite voix mais je ne m’attarde pas dessus et je la laisse passer.

Puisque nous allons être confronté aux écrans de toutes sortes cela va être compliqué. Comment dire aux enfants de faire leurs devoirs à distance et dans le même temps ne pas trop augmenter leur temps d’écran ? Pour nous c’est un peu pareil, chez soi, comment résister à l’envie de regarder en boucle les informations ? Comment ne pas avoir envie de la présence que procure la télé ?

 

2ème  résolution : c’est le moment de solliciter son cerveau gauche et de faire un vrai planning comme au boulot, nous avons tous besoin de règles.

Mais attention il faut rester sage et diviser toute cette montagne d’envies en petits tas d’actions de 30 à 45mn. Concrètement voilà ce que je veux faire la semaine prochaine, jour par jour.

     * 1ère règle je ne reste pas devant mon écran plus de 45mn.

     * 2ème règle : je fais un « kanban »  de ce que je souhaite réaliser pendant mon confinement (ne pas lésiner, faire comme si ça allait durer 2 mois). Nous procrastinons tous il faut commencer la tache prévue et très bizarrement la rigueur d’un planning, d’une dateline, le fait de commencer aide à la réalisation de la tâche.

Et je bois de l’eau pour produire de l’acétylcholine, sans attendre d’avoir soif.

 

3ème résolution, comme nous allons certainement rester quelques semaines à la maison, je décide d’écrire à mon proche entourage (ceux qui sont confinés avec moi).

Tous les 3 ou 4 jours je m’isole un instant pour noter sur un bout de papier 3 ou 4 gestes, actions, réflexions, intentions qui m’ont faits plaisir dans leur comportement. Ensuite je prends une enveloppe sur laquelle je note la date de distribution (l’idéal est J+2) et le prénom du destinataire (je la remettrai à ceux qui sont confinés avec moi à cette date). Je glisse à l’intérieur le petit mot.


4ème résolution, je limite à une fois par jour les informations télévisées (pour ma part je ne regarde que les informations régionales) ce n’est pas pour faire l’autruche mais sincèrement on ne peut pas porter tous les malheurs du monde et si nous mettons déjà tout en œuvre pour accompagner et soutenir ceux qui habitent auprès de chez nous ce sera super et il y a de quoi faire.


5ème résolution, j’en profite pour mettre en place de nouvelles habitudes qui peuvent être bonnes pour moi.

Par exemple je commence la méditation. Souvenez-vous, 15mn par jour de méditation c’est 30% de matière grise en plus. Il existe des applications type « petit bambou » qui sont très bien faites pour vous accompagner ou des vidéos de Christophe ANDRE qui sont accessibles.


6ème résolution, tous les matins devant mon miroir (joli miroir) je me fais un beau sourire pendant 1 minute.

Vous produirez ainsi de la sérotonine et dopamine pour quelques heures et vous n’en serez que plus heureux.

Voilà, je suis certain que vous saurez vous même trouver ce qui est bon pour vous, après tout, c’est peut-être une opportunité ce confinement (Philippe GABILLIET)?


Restez-chez vous et prenez soin de vous.

Amicalement

Christian THEBAULT

 

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pocket
Pocket